AAPPMA 20171031MortalitePoissonsMeu 2

Suite à l'appel téléphonique de notre garde de pêche particulier Denis Cohan, ce dernier dimanche, notre président Jacques s'est déplacé pour constater une mortalité de poissons en amont du Moulin de Delieuc.

Cette mortalité est dûe à un manque d'oxygène dans la rivière. Elle a frappé prioritairement les poissons de fond.

La prolifération des lentilles d'eau qui recouvre actuellement quasiment toutes les rivières et le manque d'eau sont la principale cause. De nombreuses rivières ont été confronté au même phénomène de mortalités ou des poissons en souffrance qui venaient piper l'oxygène en surface.

Le constat est une chose, mais nous ne pouvions pas laisser ses cadavres en surface. Après avoir averti la mairie d'Iffendic, notre président accompagné de Romain, technicien à la municipalité, sont allés récupérer les poissons en décomposition. 

Le bilan de cette mortalité est de 43 très grosses brèmes, 1 gros chevesne, et un sandre de 70cm.

L'AAPPMA remercie la municipalité d'Iffendic pour les services d'un employé municipal et son camion. Nous espérons que la pluie viennent le plus rapidement possible pour limiter les dégâts.
Les photos parlent d'elle même.

Cliquez sur les images pour agrandir

Photos réalisées par Jacques - maj 31/10/2017


Téléchargez gratuitement

Revue d'information de la Fédération de Pêche d'Ille-Et-Vilaine (version 2018)
(format PDF 17,6Mo)
Guide Pratique (version 2018)
(format PDF 5,3Mo)
LettreInformation2018Mini
(format PDF 10,9Mo)

En Direct ! (droite)